Imprimer

Poitiers 2018,
ou le jubilaire de la GT. (par Pierre Cooreman)

Beaucoup, beaucoup de chiffres pour notre rassemblement 2018 !

Je vous propose dès lors un petit exercice pour tester votre attention mathématique aux nombreux discours qui ont émaillé ce rassemblement. Veuillez donc prendre un crayon, et dessinez une flèche entre une description et le chiffre qui lui correspond :

1) Age de l’Opel GT                                                     57.000

2) Rassemblements de l’Entraide à ce jour                 1.000

3) Participants à Poitiers le samedi
(selon les organisateurs)                                             507

4) GT à Poitiers le samedi (selon la police)                  370

5) Kms parcourus cette année à Poitiers                     180

6) Membres du plus gros club Opel GT d’Europe         85

7) Châteaux sur le site de Chauvigny                          50

8) Nombre de Présidents à l’Entraide                         21

9) Sarcophages mérovingiens à Civaux                        5

10) Année de la victoire de Clovis sur les Wisigoths   0

Ceux qui ont tout bon peuvent poursuivre leur lecture. Quant à ceux qui n’ont pas trouvé, ils doivent dès à présent se porter volontaires auprès du non-PrésiJean pour organiser un rassemblement à partir de 2023. Je leur conseille néanmoins de se renseigner sur les objectifs qui leur seront fixés par les non-Présidents et les nombres à gérer avant de s’engager. C’est que Coco, Bernard Haddock* et Gilles, nos G.O. 2018, avaient quand même l’air un peu las le samedi soir. Mais pourquoi donc ?

Tout avait commencé dès le jeudi en fait (déjà 1 jour de plus que d’habitude) car il aurait été dommage de rallier Poitiers sans faire le tour du Futuroscope. Quelques GTthropopithèques** se retrouvent dès lors sur le parking du Campanile dès l’après-midi du 6 septembre, non sans avoir tourné dans Poitiers dans la journée pour certains anacoluthes**! L’invitation était pourtant claire : l’hôtel « est situé entre la (N10) devenue D910 et l’Autoroute A10, sortie n°28, au 1er rond point à droite, puis au rond point téléport 3 à gauche aller au n° 10. Par GPS 46°33’45.72N, 0°21’31.61. » Plus précis que çà, c’était quand même difficile.

Finalement, ce sont au moins 61 GTistes et autres zouaves** qui se croisent et se recroisent entre les 25 attractions du Futuroscope dès le vendredi 7, plus ou moins secoués par les chocs cosmiques, crétinisés par les lapins du même nom ou copilotés en VR5D par Sébastien Loeb en personne. Le soir, ils sont plus nombreux encore pour une petite balade sous la lune afin d’admirer « La Forge aux Etoiles » une aquaféerie imaginée par le Cirque du Soleil. Elle va nous permettre de faire de très beaux rêves en 2CV, celle qui débuta et clôtura le spectacle.